Vie privée, données personnelles et risques. Quels paramètres pour leur cohabitation à venir ?

2017.12.08

Avec l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD) le 28 mai 2018, l’Europe écrira une nouvelle page dans l’évolution rapide du numérique...

Il s’agit d’un mouvement à double tranchant : d’un côté les données personnelles sont de plus en plus souvent mises au service d'un prédictibilité calculée, supposée ou réelle, d'un avenir imprévisible et dont l’incertitudes s’impose de manière croissante ; de l’autre côté de nouvelles formes de gestion de risque sont en train de se développer au service des entreprises soucieuses des risques juridiques et commerciaux générés par le RGPD.
La collecte, le stockage et le traitement des données augmentent à une allure redoutable et dans des proportions qui paraissent impossible à freiner ou à gouverner. Le numérique nous menace et nous offre le salut.     


Les nouvelles incertitudes engendrées par les traitements massifs de données personnelles sont abordées sous le prisme du « risque ». Mais que recouvre exactement ce terme de risque ? Comment est-il construit ? Une approche unifiée à la question, serait-elle envisageable ?
Nous proposons de nous pencher sur les nouvelles articulations de risque et d’incertitude dans le nouveau discours sur la protection de données, et appelons des propositions de papier sur la politique, la sociologie, et le droit des données personnelles.
La journée d’études vise à réunir des chercheurs et chercheuses en droit, philosophie, sciences politiques et sociologie des sciences et des techniques (STS).

Working papers

Gloria González Fuster, Quel dommage ? De l’importance (ou pas) du préjudice dans le droit européen
des données personnelles

Julien Rossi, Qu'est-ce que le droit à la protection des données à caractère personnel ?

Vincent Puig, Gérer les données dans une perspective simondonienne fondée sur le groupe

Diaporamas

Raphaël Gellert, La notion de risque dans le RGPD: Une nouvelle incertitude ?

Gloria González-Fuster, Quel dommage ? De l’importance (ou pas) du préjudice dans le droit européen des données personnelles 

Dariusz Kloza, Risques, incerEtudes et leurs impacts : le discours de la méthode 

Maryline Laurent, Les approches pour la définition et la gestion des risques liés aux données personnelles dans les systèmes d'informations

Julien Rossi, Qu'est-ce que le droit à la protection des données à caractère personnel ?

 

Publications